Pendant ma grossesse, l’idée du portage ne m’avait pas du tout effleuré. Je regardais ça de loin, pas intéressée pour un sou. Mais lors des premières semaines de vie ma Little A., on a fait la connaissance  de Mesdames Les F####ing Coliques ! Après avoir tout essayé sans grand succès, la dernière option que me proposait mon ami l’Internet, et bah c’était le portage pardi !

Et là, bonjour le monde inconnu ! J’avoue qu’au début, je n’y comprenais rien et j’étais pas mal perdue : écharpe basic, sling, mai-tai, préformé, porte-bébé physio … Euh oui, mais je choisis quoi moi ? Quelque peu rebutée par les noeuds, j’ai investi dans la Petite Echarpe Sans Noeud (la #Pesn pour les intimes) de JPMBB. Et là, c’était bien chouette, ça atténuait ses coliques, je retrouvais mes bras tout en ayant bébé contre moi, ou encore c’était chouette de ne pas avoir à prendre la poussette pour sortir ! C’était cool, sauf qu’à chaque sortie, j’avais l’appréhension qu’elle ne glisse, vu que c’est la reine des tortilleuses. Résultat, j’ai dû m’en servir … 5 fois à tout casser.

Little A en PESN

Bien décidée à continuer dans le portage, je me suis tournée vers les portes-bébé. Bon, après la crise cardiaque à la vue des prix, et après enquête twitterienne, j’ai sorti la carte pour nous offrir un Manduca ! Quel pied c’était ! Ma Little A. était bien tenue, j’étais complètement rassurée (et je le suis toujours hein), et ça passait quand même bien mieux dans les transports que ma grosse poussette tank !

Portage

Un point auquel je ne pensais pas du tout dans cette histoire, c’était les gens. Les gens, et surtout leurs regards. Il y a celui des autres mamans porteuses, qui te dit « héhé toi aussi ! #teamporteuse ! » (genre on fait partie de la même secte) avec un sourire complice. Il y a le regard bienveillant de ceux qui ont l’air de trouver ça mignon, et qui parfois même viennent te le dire. Puis il y a ce regard qui te fait l’impression d’être un Alien fraîchement débarqué sur Terre. Genre ça :

wtf

Véridique.

Je me suis posée des questions au début : « Est-ce que je la porte bien ? », « J’ai une chiure de pigeon sur ma tête ou quoi ?! » (ou pire … du reste de contenu de couche !). A presque 30 ans (bordel), le regard des autres ne m’importe franchement pas, mais je trouve ça un peu dommage d’être dévisagée ainsi quand je porte ma fille.

Je regrette maintenant de ne pas avoir testé l’écharpe à noeuds, mais je pense que c’est un peu tard !

Et toi, porteuse ou pas ? Tu as déjà eu droit à ce regard « What the Fuck? », ou c’est moi qui habite dans une ville de gens bizarres ? :p