Should I come back another daaaayyyy ! (de rien, c’est gratuit !)

Après ce petit revival des années 90, je vais te parler de … mon boulot ! Oui, rien à voir !

3615mylife

Je travaille depuis presque 10 ans en tant qu’assistante de direction (ou secrétaire, mais je déteste ce terme). Ce n’était pas du tout ce que je voulais faire dans la vie (je voulais être instit), mais les choses ne se sont pas passées comme prévu, donc voilà, assistante. Même si ce n’est pas un métier de rêve, et que le poste souffre pas mal de préjugés, j’ai eu des contrats passionnants dans des banques, des cabinets d’avocats … Depuis que je suis en Belgique, je travaille en université dans un poste technique. 6 ans que j’y suis, et j’en ai fais largement le tour. On peut clairement appeler ça un boulot alimentaire, mais ça me convient. Enfin, convenait.

Bah oui, y’a 15 mois déjà, une petite chose plus si petite maintenant est venue agrandir notre famille (ainsi que la taille de mes jeans). Et depuis que j’ai repris le travail, je ne souhaite qu’une chose, en partir !  Ça ne m’intéresse plus, je tourne en rond, mes collègues me sortent par les yeux. On rajoute à ça un déménagement à 60km de là, qui me fait lever à 5h tous les matins et rentrer quand le train en aura décidé, je ne vois plus ma fille qu’une heure maximum par jour. A la limite, me lever tôt, soit, mais la voir si peu, c’est pas possible. Le plus dur a été un jour où mon beau père a dit « allez A., tu vas en week-end chez tes parents ! « . Ça m’a brisé le cœur. Alors qu’est-ce que ça sera quand elle ira à l’école, et que je ne pourrais pas la déposer ni la rechercher ?

Un jour, je suis donc allée dans le bureau de mon chef, et je lui ai dit que je voulais me faire muter. J’ai enclenché la machine auprès des RH, une proposition a même été faites, proposition juste pire que ce que j’ai déjà. Je suis donc nulle part pour le moment. Je reçois quotidiennement des offres d’emplois dans ma nouvelle région, mais voilà, j’hésite.

HEIN ? Mais t’es con ou quoi ? Tu te plains et t’hésites quand même ?!?

Et oui. Mon job actuel ne me fait peut-être plus du tout rêver, voire m’emmerde profondément, il est aussi accompagné d’une tonne d’avantages que je ne retrouverais jamais ailleurs : des tas de congés, un chef quand même cool, un poste assuré jusqu’à la fin de ma carrière, des avantages financiers non négligeables propres à l’université et j’en passe. Et ils m’ont accepté malgré l’absence d’équivalence pour mon diplôme. Mais d’un autre côté, changer de boulot aurait le plus gros avantage qu’il soit, c’est d’être plus disponible pour ma Little A.

J’en suis donc là, à comparer des avantages avec du temps passé avec ma fille. Je déteste ça. Je ne sais pas encore si elle rentrera à l’école à 2 ans et demi ou à 3 ans, mais j’espère que la situation aura changé, et que j’aurai réussi à prendre enfin une décision.

Et toi, ça a été la reprise du boulot après l’arrivée de bébé ? Ou au secours, tu veux te barrer aussi ? 🙂