La semaine dernière, j’ai enfin pu profiter d’un de mes cadeaux d’anniversaire de fou-fou : deux jours à Disneyland ! Gniiiiiihihihihi ! Je connais le parc par coeur, j’y suis allée au moins une vingtaine de fois, voire peut-être une trentaine. Mais cette fois, c’était tout nouveau, car j’y allais avec ma Super Little A. ! Alors, Disney avec un « bébé » de presque deux ans, qu’est-ce que ça donne ? J’avais demandé quelques avis sur Twitter, et c’était assez catégorique, soit c’était la cata, soit c’était top. Je ne vous cache pas que j’étais assez anxieuse, deux jours dans un environnement inconnu pour elle, avec un début de Terrible (Fucking) Two, j’en avais déjà des frissons. Bah, vous savez quoi ? Je me suis bien plantée, elle a été un véritable petit amour !

Mais aller à Disney avec un enfant en bas âge, ça demande quand même une certaine préparation ! Je vais d’abord vous parler des attractions, puis j’aborderai les aspects plus techniques (poussette, change, repas …). C’est parti mon kiki !

<3 Les attractions

Bon déjà, avec un mini, on bannit d’office celles qui nous mettent la tête à l’envers et celles avec des effets 3D (adieu Ratatouille). Ça nous laisse donc les attractions où les minis de moins de 90 cm sont acceptés … SAUF que c’est une grosse erreur. Ok, le mini peut passer, mais il faut surtout se demander si l’attraction n’est pas un peu flippante de son point de vue à lui. Exemple : Blanche-Neige. Attraction dite pour les plus petits. Bah mince, j’avais oublié à quel point elle est effrayante en fait ! Pareil pour Pinocchio. Ces deux-là, on les oublie. Peter Pan est bien plus correct, bien que la plupart de l’attraction se trouve au sol et que le mini ne verra donc rien (vu qu’on évite de le mettre debout dans les attractions quand même). Pirates des Caraïbes est accessible aussi, mais ça reste quand même dans le noir avec deux descentes (j’avoue qu’elle me fait flipper à chaque fois… ^^’). Voilà, c’était mon point « attention à ne pas se fier qu’à la taille !« .

D’autres attractions sont tout à fait faisable, comme Buzz l’éclair (bon là, ça sera plus Papa / Maman qui vont jouer, c’est surtout l’univers qui est chouette pour les minis fans de Toy Story), Dumbo, le petit train Casey Jr, It’s a small world (quand elle n’est pas en réfection), le Carrousel (on se mettra dans un carrosse et pas sur un cheval). Dans le Disney Studio, nous avons fait les Tapis volants d’Aladdin (même concept que Dumbo) et l’attraction Zig-Zag dans le PlayLand de Toy Story.

Alors, vous vous dites que c’est pas énorme énorme, mais si vous voulez vraiment aller là-bas avec un mini, dites vous que vous y allez surtout pour lui et pour l’ambiance. Si vous souhaitez vraiment faire des attractions d’adultes, vous pouvez toujours utiliser le « Baby Switch« , où Maman fera l’attraction pendant que Papa garde bébé, et vice versa après. Faut juste aimer faire l’attraction seule quoi.

<3 Les côtés techniques

  • Poussette – Porte-bébé

J’ai longtemps hésité à prendre, en plus de la poussette, une sling ou un porte-bébé pour gérer dans les files. Si votre mini n’est pas encore très sûr sur ses jambes, là oui prenez un moyen de portage d’appoint (sling ou wacotto). Quand il n’y avait pas de file, on la prenait dans les bras, et quand il y avait un poil plus d’attente (maximum 15 min, après c’est trop long), elle préférait être debout et avancer par elle-même. Elle était contente de faire comme nous, et de se dégourdir un peu les jambes aussi j’imagine.

Pour la poussette, nous avions notre canne basique. J’avais une petite appréhension à chaque fois qu’on devait la laisser (j’ai déjà lu des histoires de poussettes volées), donc si vous avez peur, n’hésitez pas à prendre un petit cadenas ou anti-vol de vélo. Si vous ne voulez pas vous encombrer, vous avez la possibilité de louer une poussette à l’entrée de chaque parc pour 15 €.  Quand vous souhaitez changer de parc, vous rendez la poussette, vous conservez le ticket et l’étiquette avec votre nom, et vous pourrez en reprendre une autre dans l’autre parc sans repayer. Bon, il faut savoir que ce sont des poussettes trois roues basiques qui ne vendent pas du rêve niveau confort, mais ça dépanne bien quand même !

L’avantage aussi de la poussette ou du porte-bébé, c’est que le mini peut faire sa sieste tranquillement (tant qu’il est bien au chaud). Ma Super Little A. a fait ses siestes dans sa poussette, et même le bruit de la parade ne l’a pas réveillé ^^

  • Change / Repas

J’ai trouvé des plans à langer dans tous les toilettes dans lesquelles je suis allée, que ce soit dans le parc ou les restaurants. Si vous ne les trouvez pas, regardez dans les toilettes handicapé. J’avais prévu dans mon sac quelques couches, du liniment et des cotons (oui c’était un peu lourd) et une tenue de rechange en cas de fuite.

Niveau repas, notre Super Little A. mange comme nous le midi et le soir. Nous lui avons donc pris le menu enfant, qui se compose à chaque fois de choses quand même correctes comme du poulet, des tomates cerises, un yaourt à boire. A savoir que les menus enfant commencent à partir de 3 ans, vous pouvez le signaler et vous ne paierez donc rien pour lui (super pratique dans les restaurants avec buffet à volonté). En parlant de restaurant à volonté, vous pouvez allez les yeux fermés au Plaza Gardens sur Main Street. Le buffet est super copieux, super bon et donc parfait (et équilibré) pour les petits ! Alors oui, c’est une trentaine d’euros par personne, mais ça les vaux carrément (et les boissons sont aussi à volonté – et les petits ont des petites bouteilles d’eau avec goulot sport ultra pratique).

Il existe aussi des « Baby Care Center« , où vous pourrez être plus au calme (si vous allaitez par exemple), avec des coins à langer, des micro-ondes, des petits jouets, et des plats Bledina aussi !

  • Comment habiller le mini en période (plus ou moins) hivernale ?

Ma Super Little A. a passé beaucoup de temps en poussette. Rester immobile, le meilleur moyen d’avoir froid. Comme je ne voulais pas repartir de là avec un bébé avec la goutte au nez, j’ai un peu investi. J’ai trouvé chez Decathlon un ensemble col roulé / legging en laine qui se met sous les vêtements. Ça coûte 19,99€, de 6 mois à 4 ans, et elle n’a pas eu froid (je vérifiais de temps en temps quand même). On n’oublie surtout pas aussi un bonnet et une écharpe ! Vous pouvez / devez également prendre une couverture / plaid, et là ça sera parfait. On lui a acheté une couverture polaire Olaf directement dans le parc, toute douce et toute chaude, elle est parfaite ! Un peu plus chère que les plaids basiques mais bon, on ne va pas à Disney tous les jours, n’est-ce pas !

Conclusion, Disneyland avec un mini de 2 ans, c’est faisable, à condition d’être préparé(e) et de vouloir prendre son temps. Cependant, je ne pourrais pas dire qu’elle a vraiment profité, ça reste encore petit en âge pour se rendre compte. On a déjà prévu d’y retourner quand elle aura 4/5 ans, la logistique sera plus cool (adieu les couches !), et on pourra faire plus d’attractions 🙂

Vous êtes déjà allés chez Mickey avec un mini ? Racontez-moi !
Et si vous avez des questions, n’hésitez pas !!!!!