Browse Category by Gastronomie
Gastronomie

Au menu … en Février !

Et voici pour nos menus pour les week-ends de ce mois de février, avec une grande majorité de nouvelles recettes, pour changer un peu 🙂

Menu Février

Gastronomie

Le Katsudon home-made !

Quand j’habitais encore en région parisienne, j’allais souvent manger un katsudon dans un des nombreux resto de la rue Ste Anne. Quand je suis arrivée à Bruxelles, j’ai eu plus difficile à en trouver, et c’était un peu moins bon. Alors, on s’est décidé de le faire nous-même ^^ Grands dingos que nous sommes, car ce n’est pas le plat le plus simple à faire, avec plusieurs cuissons à gérer en même temps. Je vous mets donc notre recette un peu arrangée à notre sauce (genre sans riz à sushi ni porc … ^^) !

Katsudons

Ingrédients

  • 300g de riz à sushis (le thaï fait très bien l’affaire aussi)
  • Des fines tranches de porc (ou du poulet en lamelles)
  • Sauce soja
  • Mirin (trouvable facilement en grande surface)
  • Huile de sésame
  • Sucre
  • 1 gros oignon
  • 3 oeufs
  • Du dashi (250 ml – jamais trouvé, donc remplacé par du bouillon de légumes :p)
  • 1 oignon nouveau
  • Chapelure panko (chapelure japonaise, trouvable de plus en plus en grande surface)

Au préalable

  • On prépare la sauce avec 4 c. à c. de soja, 2 c. à c. de mirin, 2 c. à c. de sucre et le dashi (ou le bouillon de légumes).
  • On fait tremper la viande dans une marinade composée de 2 c. à s. de soja (salée), 2 c. à c. de sucre et 1 c. à c. d’huile de sésame.
  • On coupe son oignon en lamelle et son oignon jeune.
  • On prépare « l’atelier chapelure », avec une assiette remplie d’œuf et une assiette remplie de panko.
  • On peut même déjà battre les oeufs restants en omelette dans un bol.

La recette

Commençons par le riz, car c’est le plus long à cuire. Mettre le riz (donc) dans une casserole et remplir d’eau à niveau du riz (= ne pas transformer la casserole en piscine pour grain de riz). Mettez le à cuire à feu doux sans couvercle. Quand ça bout, mettez le couvercle, et laissez le bloublouter mijoter encore une dizaine de minutes, toujours à feu doux. Il faut que l’eau soit complètement évaporée. Le piège de cette partie est que le riz colle au fond de la casserole. Veillez donc bien à toujours garder un œil dessus, et n’hésitez pas à remuer ! Après, on le laisse tranquille.

Dans une poêle, faites revenir l’oignon. Rajoutez ensuite la sauce (soja / mirin / sucre / bouillon-dashi). PENDANT ce temps, la viande a terminé de mariner et peut passer à l’étape « chapelure« . On la trempe dans l’œuf, puis dans la Panko (avec une chapelure normale, c’est beaucoup moins bien). Faites la dorer ensuite dans de l’huile dans une nouvelle poêle. On revient dans celle de l’oignon, dans laquelle vous rajoutez les oeufs battus en omelette. On touille, on touille, pour se retrouver avec des œufs brouillés encore légèrement baveux.

Le riz est cuit ? La viande est panée ? Les œufs aussi ?

On sort son plus joli bol (ou même le plus moche, peu importe), on remplit de riz, on recouvre des œufs brouillés, puis on pose la viande par-dessus. On finit le tout par des rondelles d’oignons jeune.

Bon appétit !

Gastronomie

Au menu en … Janvier !

Encore une nouvelle catégorie d’article sur le blog, j’ai décidé de partager avec vous nos menus du mois. Oui oui, du mois ! Nous mangeons chacun le midi à notre boulot, et notre Super Little A. prend encore son biberon le soir. Résultat, on ne cuisine vraiment que le week-end ! On a commencé ce système de menus il y a quelques mois, car on gaspillait beaucoup trop, et les factures des courses étaient toujours énormes ! Maintenant, avec les menus, on n’achète que ce dont on a besoin (plus des petits extras hein quand même), fini le gaspi ! Et c’est quasiment que du fait maison (hormis des boites de tomates, mais je chipote :p). C’est partiiii !

Menu de janvier

Si des recettes vous tentent,
n’hésitez surtout pas à me demander ! 🙂

Gastronomie

Le restaurant Le Saint Charles

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle catégorie d’articles sur le blog : la #teamgourmande ! Il y aura donc ici des recettes, des avis sur des restos … Du bon quoi !

Pour l’anniversaire du Mari, qui plus est pour un changement de dizaine, je me suis mise à la recherche d’un bon endroit où manger, qui sorte un peu de l’ordinaire. Après moultes heures passées sur l’Internet, j’ai trouvé le restaurant Le Saint Charles, à Marcinelle (ça ne te parle sûrement pas, et c’est dommage !), avec un menu qui nous plaisait à tous les deux (gros challenge), et pas trop loin de la maison.

Nous avions choisi le menu Balade, en mode la totale, donc avec deux entrées, plat et dessert. Autant se faire plaisir ! J’avais quand même quelques à priori, car à chaque plat, un des ingrédients ne me plaisaient pas (je suis un chouilla relou). Bilan du repas ? Bah, j’ai tout mangé, tellement tout était divin, bien cuit, bien assaisonné, chaque ingrédient allait à la merveille avec son voisin … Une pure merveille ! Place aux photos, je suis sûre que vous n’attendez que ça !

Restaurant Le St Charles
Mises en bouche : Petite salade, velouté de potiron et crème brûlée au foie gras
Noix de St Jacques de Dieppe, artichauts violets, olives, pancetta et pignons de pin
Minute de cabillaud aux champignons des bois, sauce poulette
Minute de cabillaud aux champignons des bois, sauce poulette
Porc ibérique "Pluma" braisé, choux de Bruxelles, oignons rouge et lard croustillant
Porc ibérique « Pluma » braisé, choux de Bruxelles, oignons rouge et lard croustillant
Tatin aux pommes court-pendu caramélisées et son granité au Calvados, caramel laitier
Tatin aux pommes court-pendu caramélisées et son granité au Calvados, caramel laitier
Oh, un petit café gourmand surprise !
Oh, un petit café gourmand surprise !

Le cadre est sublime aussi, le restaurant a élu domicile dans les anciens bâtiments des mines au Bois du Cazier, et tout a été rénové avec beaucoup de goût.

Je vous laisse baver devant leur nouvelle carte, ça me donnerait bien envie d’y retourner !